A propos des fichiers, je reviens à la charge sur le fichier des lots. Il est pénible à chaque mutation de devoir ressaisir l'adresse du lot dans la fiche copropriétaire, alors que le lot ne bouge pas. Donc transférer l'adresse du lot dans le fichier lot me paraîtrait une amélioration pertinente.

Quand on est un utilisateur de longue date habitué au logiciel, la nature humaine fait qu'on a plus tendance à contourner le bug mineur qu'à investir du temps pour obtenir sa correction tongue

Ouais, je sais, les 7 péchés capitaux ne constituent nullement une excuse valable...

Et n'oubliez pas de bien mentionner l'adresse de la copropriété sur le PV, le teneur du registre vérifie aussi la concordance des adresses... donc "Copropriété XXX, sise à YYY, etc".

4

(15 replies, posted in Nouveautés)

Mmm... il y a 10 ans, jeune PCS, je préférais aussi que le remboursement soit fait sur le 450, par souci de simplicité. Mais maintenant, avec un peu de recul, je rejoindrais plutôt l'avis de JB22. Il ne faut pas mélanger l'activité de copropriétaire, avec celle de fournisseur. S'il faut rembourser un copropriétaire, je passe donc par un 401 attribué à ce copropriétaire. Cela ne coute pas beaucoup plus cher, et cela permet de bien isoler comptablement deux activités de nature différente.

Edit : je constate que les comptables des syndics professionnels pratiquent de même. Ce n'est pas une garantie, bien sûr, mais sachant qu'ils ne font rien gratuitement, il doit bien y avoir une raison smile.

Edit 2 : en fait, c'était plutôt il y a 15 ans... le temps passe... hmm

Non, on a pas dû regarder au même endroit, car la lettre de février indique 138.540 copropriétés immatriculées au 31/12/2017, ce qui est loin des 31.782 que vous rapportez. Si le prend le détail au niveau départemental pour les Yvelines, et la première ligne "France" de la page "Organisation et statut juridique", j'obtiens également 138.540, ce qui est cohérent avec la lettre.

La page des statistiques indique le nombre de copropriétés gérées par tel ou tel type de syndic, pas le nombre de syndics. Un syndic professionnel gère plusieurs copropriétés. Un syndic non-professionnel, en général une seule. Il n'y a pas 138.540 syndics professionnels en France, mais plutôt de l'ordre de 10.000, selon mes sources (et c'était avant les derniers mouvements de concentration dans la profession).

En y réfléchissant, une hypothèse est que beaucoup de bénévoles ou coopératifs se sont inscrits sur le registre pour en prendre connaissance, mais qu'environ 2.000 d'entre eux sont sur le carreau pour finaliser leur immatriculation. Et quand on voit la rigueur (bienvenue et salutaire) du contrôle des pièces justificatives (PV AG, contrat de syndic, PV CS), ce ne serait pas étonnant...

Sinon, nous ne sommes pour l'instant que 34 dans les Yvelines, avec la répartition suivante:
n <= 10 lots : 15
10 < n < 50 : 10
50 <= n < 199 : 3
200 <= n : 6

Sur SQY, nous serions 2  à gérer >= 200 lots principaux. Ouf, je me sens moins seul smile !

Edit : répartition

Bonne chose que cette mise en ligne des statistiques, mais un détail me pose question.

Dans la lettre d'information de ce mois de janvier :
- 7918 télédéclarants
- 38% de syndics bénévoles ou coopératifs

J'en déduis : 3008 syndics bénévoles ou coopératifs

Dans les statistiques du 4ème trimestre 2017:
-copropriétés avec syndics non professionnels : 915

J'en déduis : un syndic non-professionnel par copropriété (sauf les masochistes), soit 915 syndics non professionnels.

Entre 3008 et 915, il y a quand même un grand écart que je ne comprends pas ?

Surtout pour calculer la part de marché de ValCompta wink

Mmm... vous savez, ce forum est plus dédié au logiciel ValCompta et son environnement qu'aux discussions sur la copropriété en général hmm... peut-être poser votre question sur le forum UI ?

Bonjour monsieur "registre" smile

Voudriez-vous expliciter votre lien avec le registre national SVP ?

En tout cas, copropriétaire stocké à part ou pas, c'est déjà une grosse amélioration en terme de gestion des personnes liées, bravo André !

Ah, je croyais que vous aviez traité toutes les personnes (= les tiers) de la même manière, et que ce soit un copropriétaire ou autre, que ces personnes étaient des lignes de la table des tiers avec une table (N,N) de relation avec les lots. Donc on en reste avec un traitement différencié dans le code, par exemple pour enregistrer le n° de téléphone d'un copropriétaire et celui d'un locataire ?

Parce que même pour les copropriétaires, on en a plusieurs par lots (monsieur et madame), et c'était pas à mon sens (la critique est facile, l'art est difficile smile) très optimal la saisie des n° de téléphone et des adresses méls avec les boutons n°1, n°2, n°3, etc...

Super ! Et pas trop de difficulté pour transférer les données de la table "pléthorique" des copropriétaires avec ses multiples colonnes de tiers, vers la nouvelle table des tiers ?

12

(12 replies, posted in Le Saviez-Vous ???)

Mon commentaire est limite hors sujet et basé sur des statistiques provisoires, mais si votre base de clients est maintenant de 750 syndics bénévoles, sachant que 35% des 6.525 télédéclarants du registre sont des bénévoles ou coopératifs (soit 2.283 et un indécis smile), alors vous avez un taux de pénétration du marché de 33% (en comptant l'indécis smile). La concurrence n'a qu'à bien se tenir, car le seuil critique n'est pas loin.

Twitter, je ne sais pas, mais FB, malgré tout le mal qu'on peut en penser au niveau de l'effort à fournir pour contrôler la diffusion de ses données personnelles, c'est quand même un passage obligé en terme d'annuaire et d'organe de diffusion active de l'information vers des groupes d'utilisateurs. Donc la présence de ValCompta sur ce médium est une bonne idée, à mon avis.

Que lis-je à l'instant sur la page FB de ValCompta et confirmé sur le forum ? Qu'André aurait travaillé sur une de mes vieilles revendications architecturale, à savoir isoler les tiers (cad les personnes physiques ou morales) dans une table à part de la base de donnée ? Avec une table définissant la relation (copropriétaire, locataire, mandataire, usufruitier, etc) entre la table des lots et celle des tiers ? Nooon... Si ?

15

(1 replies, posted in Le Saviez-Vous ???)

On rentre dans le 21ème siècle, accrochez-vous !  smile

Pour le compte 6xx à utiliser, pas d'avis, mais sur la classe 7, pas de débit, certainement smile

Et puis si André jette l'éponge, il sera toujours temps de rendre le logiciel open-source smile

Mais entre la réactivité d'André déjà prouvée et le saut vers l'inconnu, mon choix est déjà fait wink

Et hop, je viens donc de remplir mon bon de commande pour la maintenance 2017 !

Mmm... pourrait-on avoir la source du message critique ?

A le lire, il me semble que son rédacteur n'aurait évalué que l'extranet et non le logiciel local, et qu'il serait un chaud partisan du logiciel libre et des solutions ouvertes smile

Et qu'il se placerait donc du point de vue du "softeux", mais non de l'utilisateur final.

On aurait donc deux débats bien distincts.

19

(19 replies, posted in Nouveautés)

Snif, je n'y suis pas sad

Et j'ai un voisin de la Celle Saint Cloud qui se retrouve à Rambouillet smile

Ma remarque visait surtout à prevenir les syndics non professionnels, utilisateurs de VC, de ne pas se laisser forcer la main par des notaires ou d'autres professionnels, qui commencent à utiliser le LRE, sans vous demander votre accord, et d'être prudent sur son usage et le choix de l'opérateur, le cadre légal et règlementaire n'étant toujours pas stable.

Pas sur leur usage propre du LRE, où leur position les incite naturellement à plus de respect des droits des copropriétaires.

21

(4 replies, posted in Editions)

Il s'agit du numéro d'immatriculation au registre, le SIRET n'étant pas systématique.

Merci Lacaze pour le retour d'expérience !

A propos de la LRE : il est urgent d'attendre.

Un échange récent de méls avec un reponsable d'AR24 (un des principaux opérateurs avec La Poste et Clearbus) montre que les opérateurs sont en phase de transition, parce que les textes relatifs à la LRE de 2011 ont été abrogés ou déplacés en 2016 suite à une directive UE, et qu'on est en attente d'un nouveau décret d'application prévu (selon ce responsable) pour le milieu de l'année, et qui précisera les modalités.

Ce qui est clair pour le moment, c'est qu'une LRE n'a pas de valeur si vous êtes un non-professionnel ET que vous n'avez pas donné votre accord. Voir : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe … 0033202746

Mon conseil est d'ignorer ou de refuser les notifications de LRE si vous n'avez pas donné votre accord initial à l'expéditeur. Car l'acceptation vaudrait accord tacite.

650 clients ? Ca commence à faire une bonne "masse", bravo !

25

(13 replies, posted in Nouveautés)

Mais oui, bien sûr... le bouton "télécharger tarifs"... encore un écran que j'ai parcouru trop vite hmm !
Merci André pour ce rappel utile.